Comment mettre Spoutnik sur orbite !

 

Et bien pour cela, il faut passer de ça :

 

A ça :

 

 

 

Oui bon comme ça ce n'a pas l'air si difficile, mais ces 2 petites oreilles ont donné bien des nuits blanches à papa Mathieu !

 

 

 

 

 

 

 

Bah oui, les paraboles d’un Bouledogue Français se relèvent naturellement avec le temps et donc de ce coté là il n’y a techniquement rien à faire mis à part attendre.

 

Mais mon papa d’adoption, tellement pressé d’avoir un Champignon de combat (oui oui, Champignon fait aussi partie des sobriquets qu’il aime employer pour me caractériser… je vous laisse juger du niveau…), a cru bon de devoir aider Dame Nature pour accélérer le résultat !

 

Jugez le rendu :

 

Ah c’est sur que j’avais l’air fin avec mon kit sparadrap sur la tronche… une vraie pub Hansaplast…

 

Bon, faut dire que ça ne me traumatisait pas plus que ça car avec ma gueule d’origine (face écrasée, court sur patte, une allure telle qu’on aurait pu me prendre pour un mannequin de chez Olida…), je n’étais (et ne suis toujours pas d’ailleurs) plus à une bizarrerie physique prêt !

 

Donc, j’acceptais cette lubie née de l’esprit quelque peu dérangé de mon brave Mathieu avec beaucoup de philosophie et de zenitude (admirez la position Yoga) :

 

Maman Gwen avait beau lui répéter que ce n’était qu’une question de temps et que rien ne servait de vouloir forcer les choses, elle dut capituler et m’affubler de ces petits pansements juste pour l’apaiser plus que de m’aider réellement.

 

De toute façon c’est moi le chef ici !

Et je m’étais dit que de toute façon, mes oreilles se redresseraient quand MOI je l’aurai décidé, nah :o|

 

Pendant cette période là, mon gros padre prit du poids dans un excès de boulimie lié à son anxiété, tellement obnubilé par ces deux petits appendices pendants sur mon crane.

 

Le coup de grâce fut porté par une de ses clientes, éleveuse de Bull Mastiff, Cavalier King Charles et autres.

 

Lors d’un entretien ou ils discutaient toutous, il lui expliqua qu’en plus du reste de sa troupe, il venait d’avoir un Boule mais que celui-ci n’était pas pressé de faire remonter ses antennes.

Il lui montra une photo de ma trombine et là sur le ton de la plaisanterie elle lui répondit pleine de malice : « oh le joli Carlin »

 

Résultat des courses, une syncope immédiate et 5 kg supplémentaires en 2 jours O_o

En même temps, faut dire que la ressemblance était frappante (sauf que les oreilles tombantes sont normales pour cette race)

Moi :                                                                                                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un chiot Carlin :

 

 

 

 

 

 

 

 

Par la suite je me suis amusé à lui faire de faux espoirs (un peu sadique sur les bords le Choupinou) en ne redressant qu’une oreille sur deux, puis le lendemain aucunes… et le surlendemain les deux !

 

Quand je me suis aperçu qu’il commençait VRAIMENT à ressembler à un énorme cétacé croisé avec un phacochère piqué aux hormones, arborant une tête de zombie à faire pisser de trouille un Alien, je me suis dit que pour sa santé, mieux valait arrêter de jouer avec ses nerfs :s

Là, je me mis donc à parader pour de bon avec mes esgourdes fièrement dressées !

Tadaaa !!! Au revoir le Carlin et bienvenue au Bouledogue :D

(pour les kilos de papa, les adieux furent bien plus longs et difficiles...)

 

 

 

Commentaires (3)

1. Gwen (site web) 04/03/2010

Ah !!!!
Ces oreilles ! que de vaines tentatives pour rassurer ton père mon ti choupinou
Mais au final, j'avais (encore) raison !!
Elles se sont bien redressées tes paraboles

2. sylviane 21/05/2010

trop fort ! il est trop mignon j'adore
celle du canapé

3. Stéphane 22/05/2010

Sylviane, je vois que tu as flashé sur la même !!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site